"LA DISPARUE"

 

Elle y pensait depuis un bon bout de temps. Un tigre ? Un serpent ? Un aigle ?

 

Elle ne savait pas trop lequel choisir. Elle les trouvait tous beaux, colorés, mignons.   

 

Elle va souvent au magasin pour les voir et après plusieurs visites, elle opte pour le grand aigle.

 

Kathleen veut absolument un animal et rien d'autre. Elle ne veut pas le nom de son copain, pas de moto, pas de fleur. Elle a l'animal dans la peau !   

  

Ce matin, c'est un grand jour pour moi. J'ai maintenant l'argent dont j'ai besoin et je m'en vais chercher "Mungo" !

 

J'ai très hâte que mes amis le voient. Ils vont sûrement beaucoup l'aimer.  

 

Lorsque je pars du magasin, je porte une camisole et Mungo est sur mon épaule droite.

 

Le soleil brille. Je suis avec mon Mungo et je suis très heureuse.   

  

Dans l'autobus, le garçon à côté de moi me demande:

 

-Est-ce que je peux y toucher à ton aigle ?

 

-Non ! J'aimerais mieux que tu n'y touches pas... j'ai peur qu'il te morde ! Lui expliquais-je en riant.

 

Le jeune se retourne vers sa mère en ayant un peu peur...

 

-C'est un bel oiseau ! Dit-elle.

 

-Merci !

 

-Est-ce que c'est douloureux se faire dessiner un tatou ?

 

-Non pas trop ! Lui répondis-je.  

 

Tout le monde le regarde. Il est très bien dessiné avec de très belles couleurs. Il a quasiment l'air vivant. L'aigle représente la force, la détermination, la liberté.

 

-C'est pas beau une fille avec un tatou ! Me lance un vieux grincheux sur le trottoir.

 

-Ça c'est pour détourner l'attention des vieux cochons comme vous qui regardez juste les fesses des femmes ! Lui dis-je pour m'en débarrasser.

 

-Effectivement, j'aime mieux tes fesses !

 

-C'est ce que je disais, vieux cochons !   

 

Kathleen se fait maintenant bronzer près de sa piscine. Son bikini vert lui va à ravir. Ses longs cheveux roux foncés font rêver tous ses admirateurs.

 

Elle se sent bien. Elle écoute les petits bruits de la ville qui entourent sa maison. Elle s'endort, sans tracas.  

   

Tout à coup, Mungo se sent peut-être un peu trop chauffé par le soleil et se met à se remuer quelque peu pour changer de position. Elle dort profondément maintenant.

   

Mungo se sent comme venir au monde. La vie s'empare de son corps en entier. Il n'en peut plus d'être seulement qu'une image sur la peau.

 

Il veut être déterminé, fort et libre ! Mais il ne veut surtout pas laisser tomber son amie qu'il aime beaucoup.   

   

Mungo se met à battre des ailes et s'envole avec Kathleen au-dessus des maisons pour s'en aller on ne sait où. Elle ne s'est toujours pas réveillée.

 

Elle se sent peut-être comme dans un rêve ? Ça fait drôle de voir une personne dans le ciel ! Je n'ai pas pu les retenir. Ils sont bien loin maintenant. Je ne les vois plus. Ils ont disparu dans les nuages.  

 

Ça fait trois semaines qu'ils sont partis. Je suis triste car je l'aimais bien cette jeune femme. Même si je ne la connaissais pas beaucoup.

 

Je me demande bien où elle est maintenant ?

 

Je me demande aussi ce qu'elle peut bien faire ?  

   

Mais qu'est-ce que c'est ?

 

J'aperçois un infime point au loin dans le ciel ! C'est peut-être Mungo et Kathleen qui reviennent pour apaiser ma peine ?

 

Le point prend de plus en plus d'ampleur. Ils sont maintenant à quelques kilomètres d'ici. Je reconnais la volumineuse chevelure de la belle...  

   

Ils atterrissent près de la piscine et comme d'habitude, elle m'envoie la main avec un beau sourire lorsqu'elle m'aperçoit. Elle a l'air radieuse. Moi aussi.   

                                         FIN

 

tous droits réservés

1997