"L'ITINÉRANT"

 

On le voit à tous les jours. Dans les stations de métro, dans les rues, dans les parcs, il fait son petit bonhomme de chemin sans déranger personne.   

 

Il a environ 50 ans. Il aime marcher, fouiller dans les poubelles, siroter un café pendant une heure en tripotant son restant de monnaie.

 

 Il ne parle pas. Ne réagit à rien. Semble d'un calme imperturbable. Il est dans sa bulle, dans son imaginaire, dans son monde à lui. 

 

On semble tous le connaître sans rien vraiment savoir de lui. Il marche de façon nonchalante comme si rien ne le dérangeait.

 

On ne sait pas vraiment où il passe ses nuits, où il dort !

 

 Il a probablement ses cachettes secrètes à lui.

 

Certains disent qu'il va souvent manger à la cantine populaire au centre-ville. C'est un restaurant pour les itinérants où ça coûte presque rien.   

 

Ses amis l'appellent Poncho ! Du moins, ceux qu'il côtoie à la cantine. Ce surnom lui vient des ponchos qu'il porte l'été.

 

Il semble que Poncho navigue dans les rues de Montréal depuis une vingtaine d'années.

 

Ce choix lui est venu quand il a décidé de dérocher du système. Il en avait assez des problèmes de société et surtout de l'injustice.  

 

Aujourd'hui il traîne un parapluie noir en bon état, un sac Adidas et des canettes vides.

 

À le voir aller, on peut penser qu'il fait pitié mais il a toute sa tête et essaie de survivre le plus sereinement possible.

 

Il se débrouille une heure à la fois.  

En passant, vous trouvez qu'on entend pas souvent parler de notre premier ministre ?

 

C'est pour cette raison que je viens de vous en parler !  

 

 FIN

 

TOUS DROITS RÉSERVÉS

1997