"LE TAXI"


 
En sortant du restaurant, la pluie tombe sans pitié sur la ville.

 

Ma copine et moi sautons dans le premier taxi venu. Nous venions de discuter pendant des heures autour des différents styles de succulentes fondues.

 

C'était la première fois que Jasmine m'accompagnait à ce restaurant. Habituellement, on se retrouvait toujours dans les restaurants grecs.  

    

-Bonjour ! À l'hôtel Morton S.V.P. ! Dis-je au chauffeur de la Ford Taurus qui sent le désodorisant à tapis à plein nez.

 

-Ouais c'est parce qu'hier j'ai fait le grand ménage au complet de la voiture. C'est pour ça la senteur de la poudre à tapis. M'explique le chauffeur en réglant ses essuie-glaces à la vitesse la plus rapide.

 

-Hey regarde Tam, ça fait seulement trois coins de rues que l'on roule et on est déjà rendu à $9.45! Me chuchote Jasmine à l'oreille.

 

-Hey monsieur... votre compteur est drôlement en forme ! Dis-je au chauffeur.

 

-Ben oui... il va au Nautilus quatre fois par semaine ! Répond le chauffeur, l'air à la blague.

 

-On vient de partir pis on est déjà rendu à... $9.60 ! C'est pas normal !

 

-Ben oui c'est normal ! Payer ça ou autres choses !... C'est parce que chu ben superstitieux. Dis le chauffeur.

 

-C'est quoi le rapport ? Lui demandais-je.

 

-Ben quand j'me lève le matin, j'tire toujours un chiffre entre 1 et 9... pis aujourd'hui chu tombé sur le 9 ! Ça va être mon chiffre chanceux toute la journée ! Donc ton voyage a commencé à $9.00 !

 

-Mais t'es complètement dingue ! T'as pas le droit de faire ça ! T'es un voleur...

 

-Faut pas s'en faire avec la vie mon vieux ! Dit-il, décontracté... en se gonflant le torse, sûr de lui.

 

-Tam, dis-lui de nous faire descendre, c'est un escroc. Insiste Jasmine.

 

-Non, laisse-moi faire ! Lui répondis-je.   

 

La pluie continue de tomber et le compteur indique maintenant $10,20... $10,25... $10,30... $14,30 !

 

-Hey... ton compteur vient de sauter de $4,00 d'un coup ! Lui fais-je remarquer.

 

-Ah c'pas grave, ça lui arrive de temps en temps de sauter une coche !  Ya comme un espèce de trouble électrique des fois...

 

-De toute façon, payer plus ou moins, ça change pas grand chose ! Raconte le chauffeur sans se soucier de rien.

 

-Je vais faire semblant de me mettre chum avec lui ! Chuchotais-je à l'oreille de Jasmine pour le contrer dans son imbécillité.

 

-C'est drôle que tu me parles de superstition... dis-je au chauffeur.

 

-Comment ça ? Répondit-il en souriant.

 

-Ben toi tu tires un chiffre à tous les matins… moi je tire une action !

 

-Comment ça une action ?

 

-Ben ça fait partie de ma routine... ça peut aller d'un meurtre à une bombe... casser des jambes… voler une banque...

 

-Pis qu'est-ce que t'as pogné aujourd'hui comme action ?

 

-Aujourd'hui ?... Une bombe !

 

-Tu vas me faire accroire que t'as une bombe dans ton sac à dos ?

 

-Bah, ça s'pourrait !  Lui répondis-je, ayant l'air de blaguer.

 

-T'es un p'tit comique toi ? Me lance-t-il.

 

-Yé assez comique, oui ! Répondit à son tour Jasmine en me passant la main dans les cheveux avec fierté.  

 

Le mauvais temps a beaucoup ralenti notre déplacement et le compteur indique maintenant $19,75 !

 

-Mais sérieusement là, tu nous feras pas payer le plein montant de ton compteur?

 

-Certain qu'tu vas le payer mon grand ! Pourquoi pas ? Dit-il.

 

-Pis si je te dis que je le paie pas au complet, qu'est-ce que tu vas faire ?

 

-J'ai juste un "call" à faire pis mes " chum-taxis " vont s'occuper de toi ! Dit-il, d'un ton arrogant.

 

-C't'une menace ça ?

 

-C'est pas juste une menace, c'est vrai !

 

-O.k. débarque-nous icitte, tu me fais trop chier !

 

Le chauffeur s'arrête sur le coin de la rue et verrouille toutes les portes avec la commande automatique de verrouillage comme s'il craignait qu'on se sauve sans payer...

 

-Ça fait maintenant $23,35 ! Annonce-t-il, l'air bête.

 

-J'ai juste $12,00... c'tu correct ? Lui demandais-je pour voir sa réaction.

 

-Non ! Répondit-il avec l'ultimatum d'un guerrier prêt à faire feu.   

 

 

Finalement, je lui donne un faux vingt et un faux dix...

 

-Garde le change pauvre con ! Aimes-tu les feux d'artifices ? Lui demandais-je.

 

-C'est pas de tes affaires ! Dit-il.

 

-J'espère que t'aimes ça ! Lui dis-je.  

 

Jasmine mit le pied dans une grande flaque d'eau en descendant du taxi. La pluie a quand même quelque peu cessée.   

  

Le taxi part en fou en faisant tourner ses roues sur place. Une centaine de pieds plus loin, il explose en mille morceaux sans même avoir le temps d'apercevoir ce beau feu d'artifices dont il est la flamme principale...   

 

FIN

 

TOUS DROITS RÉSERVÉS

1997